< RETOUR AUX SERVICES

Prothèses fixes sur implants

Quelle prothèse choisir ?

La prothèse dentaire vise à rétablir et maintenir l’équilibre des forces masticatoires. Elle vise aussi à combler le vide laissé par une ou plusieurs dents manquantes. Il existe plusieurs types de prothèses fixes sur implants, selon le nombre de dents à remplacer. Votre plan de traitement sera déterminé en fonction de ce critère, mais aussi en regard de vos buts et des résultats escomptés.

Couronne prothétique unitaire

Pour le remplacement d’une dent isolée sans atteinte à l’intégrité des dents adjacentes, la couronne prothétique est un excellent choix. Il s’agit d’une dent artificielle pleine fixée de façon permanente sur un implant.

Le pont fixe sur implants

Cette option permet de substituer une ou plusieurs dents manquantes, attenantes ou non. Lorsque les dents voisines à l’espace ne peuvent servir de piliers en raison de leur état, elles sont remplacées par un implant. Le pontique (dent artificielle qui comble l’espace vacant) est maintenu en place par des couronnes sur implants, plutôt que par les dents piliers adjacentes.

La prothèse complète sur implants

La prothèse complète remplace l’ensemble de la dentition d’une arcade dentaire, que ce soit le maxillaire inférieur, le maxillaire supérieur ou les deux. Elle nécessite généralement la pose de plus de deux implants afin de créer une base solide et maintenir l’appareil fermement en place.

Les avantages de la prothèse fixe sur implant

  • Permet de recouvrir la fonction masticatoire et une bonne élocution
  • Améliore l’esthétique et l’harmonie du visage
  • Favorise la stabilité de la prothèse
  • Améliore la confiance et l’estime de soi
  • Ne nécessite aucune modification structurale aux dents saines adjacentes
  • Évite les risques de résorption osseuse (os alvéolaire stimulé par les implants)
  • Possibilité de remplacer la prothèse en cas de bris

Conçues à partir de matériaux innovants, elles favorisent le confort et assurent un esthétisme et un rendu naturel remarquable.

Ne pas intervenir au niveau de l’édentement peut avoir de graves répercussions sur la dentition naturelle restante et sur l’environnement buccal. Il peut notamment y avoir un déplacement des dents saines vers l’espace libre, une perte éventuelle de vos autres dents, un amincissement de l’os ou l’apparition de troubles à l’articulation temporo-mandibulaire.